Le dragon du Komodo : tout savoir

58
Partager :
gray kumodo dragon

Le dragon de Komodo fait partie des reptiles les plus dangereux au monde. Ce lézard géant est connu pour une apparence assez imposante et ses traits particuliers qui ne font pas de lui un animal qu’on trouve mignon au premier regard. Dans son environnement, il est le plus féroce et ne possède donc pas de prédateurs connus. De même, rares sont les animaux capables de défier ce lézard pas très animal. Trouvez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir du dragon de Komodo.

Quels sont les traits du dragon de Komodo ?

Le dragon de Komodo est un animal à sang froid originaire de l’Indonésie centrale et qui n’est présent que sur quelques îles. On compte parmi ces îles qu’habite ce lézard, l’île de Gili Motang, Le Gili Dasami, le Rinca, la Komodo et l’île Florès. Un dragon de Komodo mâle peut peser entre 79 et 91 kg pour une taille qui va souvent jusqu’à 3m. La femelle adulte quant à elle mesure 2,6m pour un poids pouvant atteindre 73 kg. Il vaut donc mieux pour vous ne pas croiser le chemin de ce varan qui présente déjà un aspect physique très impressionnant.

A lire en complément : Les espèces de reptiles pour débuter en terrariophilie

En plus de sa taille et de son poids, son apparence n’est pas très chaleureuse. Sa peau est recouverte d’écailles et se montre plutôt très dure et très rugueuse. Il possède une mâchoire assez puissante et une langue semblable à celle d’un serpent. Leur long coup long se termine par une tête à forme triangulaire.

Le dragon de Komodo, un animal dangereux ?

Son physique impressionnant et son apparence pas très mignonne sont déjà la preuve que cet animal n’est pas le plus gentil de son milieu. La mâchoire du dragon de Komodo est assez puissante pour infliger des blessures assez graves et même parfois mortelles. Il faut savoir que cet animal peut se montrer très agressif lorsqu’il se sent menacé ou encore lorsqu’il traque sa proie. Il vaut mieux ne pas s’approcher d’un tel animal lorsqu’il est dans son habitat naturel. Sa vivacité et sa puissance font de lui un prédateur féroce. Il est même le plus puissant de son milieu. Même en mettant ses semblables à part, il n’existe pas d’animal pouvant tenir face à ce dangereux animal.

A voir aussi : Pourquoi ma tortue a essayé de mordre l'autre tortue ?

brown lizard

Néanmoins, il faut noter que bien qu’il soit dangereux, le varan Komodo n’est pas très dépensier. En effet, le dragon de Komodo préfère économiser son énergie et n’attaque si cela s’avère nécessaire. Vous devez quand même savoir que les attaques envers les hommes sont très rares. Ce n’est tout de même pas une raison pour laquelle il faut vouloir trop s’en approcher. Sa salive peut être toxique et provoquer même la paralysie. Sous sa langue, on trouve des glandes de venin qui peuvent se montrer extrêmement dangereuses. Même si sa salive ne tue pas, la blessure causée par sa morsure peut s’avérer mortelle.

Que mange le varan de Komodo ?

Ce lézard géant se nourrit principalement d’invertébrés comme les mollusques, les batraciens ou encore des crustacés. Aussi, on compte dans son alimentation des oiseaux et des petits mammifères. Il faut noter que malgré un physique imposant, il sait se montrer rusé. En effet, il est capable de se cacher et faire preuve de patiente pour attraper rapidement ses proies. Par ailleurs, des chercheurs ont noté chez cet animal de nombreux signes de développement cognitif.

Le dragon de Komodo est-il futé ?

Selon certains chercheurs, le dragon de Komodo serait capable de développer des personnalités distinctes. En effet, certains individus de cette espèce en captivité ont montré des comportements différents envers leurs soigneurs habituels et les étrangers. De plus, certains d’entre eux ont montré l’attirance à des jeux.

Si l’on se réfère à la légende, le dragon de Komodo serait en effet capable de vivre en harmonie avec les humains. Son intelligence peut en effet lui permettre de socialiser facilement avec les hommes et ne pas présenter des comportements agressifs à leur égard.

Partager :