Où s’adresser pour maltraitance animale ?

124
Partager :

Tous les animaux sont des êtres sensibles et doivent être élevés par leurs propriétaires dans des conditions compatibles avec leur espèce et leurs besoins biologiques.

La maltraitance des animaux de compagnie ; des animaux sauvages, domestiques ou captifs est formellement interdite et lourdement sanctionnée.  Trouvez dans cet article les voies et moyens pour dénoncer les délits de violence faite aux animaux.

A lire également : Quelle est la différence entre un animal de compagnie et un animal domestique ?

S’adresser aux instituts de première instance

La maltraitance des animaux est une faute grave passible d’amende, voire d’années d’incarcération. Dans un premier temps, alertez le commissariat de police ou la gendarmerie la plus proche. Les services de préfectures sont tout aussi bien qualifiés pour recevoir ce genre de déposition.

Notez que les autorités n’enquêtent pratiquement jamais sur ce genre de plaintes. En effet, c’est à vous de prouver la cruauté infligée à l’animal en présentant des éléments concrets. Vous pouvez vous munir de photos datées, d’un exposé précis des faits ou de témoignages manuscrits convaincants.

A découvrir également : Quand mettre une muselière à son chien ?

N’excluez pas l’initiative de vous plaindre directement au procureur de la République. Une lettre sur papier libre doit être envoyée au tribunal de grande instance depuis le lieu du crime ou au domicile du contrevenant.

Au terme de cette manœuvre ; le procureur peut classer l’affaire sans suite ou encore engager des mesures alternatives aux poursuites.

S’adresser aux institutions spécialisées dans le domaine

En dehors des autorités juridiques, vous pouvez également faire appel à la direction départementale de protection des populations, mais également à une association de protection animale.

Vous devez ensuite présenter à ces derniers, un maximum de détails et, si possible, des photos et vidéos datées. Les organisations et fondations nationales de protection des animaux peuvent être contactées par e-mail ou par téléphone.

Certains de ces centres disposent d’application pour dénoncer les mauvais traitements. Pour plus d’informations, référez-vous au site de la société.

En effet, ces centres sont dotés de plusieurs réseaux d’informateurs à travers tout le pays, mais aussi d’enquêteurs en collaboration avec les services vétérinaires et les postes de police.

Si votre animal a été maltraité, dénoncez le coupable. Les organisations de protection des animaux peuvent être contactées pour obtenir des conseils et un soutien de processus.

Aussi, si vous êtes victimes ou spectateurs impuissants d’une brutalité contre les animaux, vous devez porter plainte. Rendez-vous au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche, contactez le procureur ou simplement, mettez la puce à l’oreille des associations de protection animale.

En effet, il est important de lutter contre les maltraitances des animaux. Vous devez donc toujours dénoncer les actes de violence dans votre environnement.

Partager :