Nid de frelon : qu’est-ce que c’est et comment s’en débarrasser ?

142
Partager :

Un nid de frelons est une construction faite de fibres végétales mâchées et mélangées à de la salive, qui forme une sorte de papier. Il peut avoir différentes formes et tailles, selon la catégorie de frelons et le lieu où il est installé. Il peut se trouver dans des haies, des toitures, des cheminées, des greniers, etc. Il abrite un groupe de frelons, composée d’une reine, de plusieurs milliers d’ouvrières et de quelques mâles. Les frelons y élèvent leurs larves, qui se nourrissent de proies capturées par les adultes, comme des araignées ou des abeilles.

Identification des frelons

Les frelons sont des espèces de la famille des guêpes, qui se distinguent par leur grandeur et leur couleur. Il existe deux espèces principales de frelons en France : le frelon asiatique et le frelon européen.

A voir aussi : Le pouvoir thérapeutique des animaux pour le bien-être humain

Frelon asiatique (Vespa velutina)

Le frelon asiatique est une espèce invasive, originaire d’Asie, qui a été introduite accidentellement en France en 2004. Il est plus petit que les espèces européennes, avec une grandeur de 2 à 3 cm. Il a le thorax noir, l’abdomen brun foncé avec une bande orange et les pattes jaunes. Il met en place son nid sous les feuilles des arbres, les haies ou les bâtiments, à une hauteur variable. Il peut atteindre une colonie de 2000 individus en fin de saison. Il est très vorace, et s’attaque principalement aux abeilles, qu’il décime. Il représente un danger pour la biodiversité, l’apiculture, et la protection des personnes. Sa morsure est plus toxique que celle de la catégorie européenne, et peut provoquer des réactions allergiques graves, voire fatales.

Frelon européen (Vespa crabro)

C’est une espèce native qui vit en Europe depuis des millénaires. Il est plus grand que le frelon asiatique, avec une grandeur de 3 à 4 cm. Il a le thorax roux, l’abdomen jaune et noir et les pattes brunes. Il construit son nid primaire dans les cavités naturelles ou artificielles, comme les cheminées ou les greniers. Il peut atteindre une colonie de 3000 individus en fin de période. Il est utile, car il régule les populations d’autres bestioles nuisibles. Il n’est pas très agressif, sauf si son nid est menacé. Sa morsure peut être douloureuse, mais rarement mortelle, sauf en cas d’allergie. Afin de bien vous préparer, il est judicieux de lire cet article.

A lire en complément : La fascinante intelligence des animaux : découvrez les dernières avancées de la recherche

Caractéristiques distinctives de chaque catégorie

Le frelon asiatique est plus petit que les espèces européennes, avec une différence d’environ 1 cm. Il mesure entre 2 et 3 cm, tandis que la catégorie européenne mesure entre 3 et 4 cm.

Le frelon asiatique a une couleur sombre, avec le thorax noir, l’abdomen brun foncé avec une bande orange, et les pattes dorées. La catégorie européenne a une couleur plus claire, avec le thorax roux, l’abdomen jaune et noir et les pattes brunes.

Le frelon asiatique construit son nid dans les haies, les bâtiments ou une ruche abandonnée, à une hauteur variable. Il peut s’adapter à différents milieux, urbains ou ruraux. Les espèces européennes construisent leur nid primaire dans les cavités naturelles ou artificielles, comme les cheminées ou les greniers. Il préfère les zones boisées ou les bords de cours d’eau.

Pour reconnaître un nid de frelon, il faut observer sa forme, sa grandeur, sa couleur et sa localisation. Il faut aussi faire attention aux allées et venues des bestioles autour du nid. Si vous suspectez la présence d’un nid de frelon, surtout s’il s’agit d’un frelon asiatique, il faut contacter un professionnel pour la destruction du nid, en respectant les règles en vigueur. Vous pouvez également prévenir les autorités locales, comme la mairie, etc. Les Groupements de Défense Sanitaire Apicole (GDSA) ou les communes dans votre département sont également à votre écoute sur la présence d’un nid de frelon.

Comportement des vespa velutina

Les vespa velutina sont des insectes sociaux, qui vivent en colonies organisées autour d’une fondatrice. Ils ont des habitudes de nidification, un cycle de vie, et un degré d’agressivité qui varient selon la catégorie.

Habitudes de nidification

Les vespa velutina construisent leur nid à partir de fibres végétales qu’ils mâchent et mélangent à leur salive. Ils choisissent généralement des lieux en hauteur, comme des cavités, des bâtiments, etc. Ils commencent à bâtir leur nid au début de la période, et le développent jusqu’à la proche de l’automne. Le nid peut atteindre une grandeur de 50 cm à 1 m de diamètre, selon la catégorie et le nombre d’individus.

Cycle de vie des guêpes asiatiques

Les guêpes asiatiques ont un cycle de vie annuel, qui se déroule en quatre phases. Au début de la période, les reines fécondées sortent de leur hibernation et fondent un nouveau groupe. Elles pondent les premiers œufs, qui donneront naissance aux ouvrières stériles. De la fin du printemps à l’été, la classe ouvrière assure le développement du nid, la nourriture des larves et la défense de la colonie. Elles chassent des bestioles, comme la guêpe, l’abeille ou des mouches, qu’elles ramènent au nid pour nourrir les chenilles. Ces dernières, en échange, sécrètent une substance sucrée dont se nourrissent la classe ouvrière.

À la fin de l’été, la fondatrice pond des œufs qui donneront naissance aux mâles et aux futures fondatrices. Ces dernières s’accouplent avec les mâles, puis quittent le nid pour chercher un lieu d’hibernation. À l’automne, le groupe meurt, sauf les reines fécondées, qui survivent à l’hiver.

Agressivité et défense du nid

Les frelons asiatiques sont des bestioles pacifiques, qui n’attaquent pas sans raison. Ils peuvent toutefois se montrer agressifs si leur nid est menacé ou si on s’approche trop près de leur territoire. Ils disposent de deux mécanismes de défense : la piqûre et l’alarme. La morsure est le moyen le plus efficace pour neutraliser un intrus. Le frelon injecte un venin qui provoque une douleur intense et parfois une réaction allergique. L’alarme est le moyen de prévenir les autres membres de la colonie d’un danger. Le frelon émet des phéromones qui attirent ses congénères et déclenchent une attaque collective.

Il est donc conseillé de ne pas s’approcher d’un nid de guêpes asiatiques, et de faire appel à un spécialiste pour le détruire, en respectant les règles appropriées.

Risques pour la santé et la sécurité

Les piqûres d’un vespa velutina peuvent avoir des conséquences graves sur la santé et la protection des personnes. Il est donc important de connaître les dangers et les mesures de prévention.

Dangers des piqûres de frelons

Les frelons asiatiques injectent un venin qui provoque une douleur intense, un gonflement, une rougeur, et parfois une infection. Certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques, 

comme de l’urticaire, des difficultés respiratoires ou un choc anaphylactique. Les personnes sensibles, comme les enfants, les personnes âgées ou les personnes souffrant de maladies cardiaques, sont plus exposées aux risques.

Mesures de prévention des piqûres

Pour éviter les piqûres de frelons, il faut respecter quelques règles. La première chose à faire est de ne pas s’approcher d’un nid de frelons, ni le toucher, ni le détruire soi-même. L’intervention d’un professionnel est recommandable pour effectuer la destruction du nid. Cependant, son véhicule ou ses équipements doit disposer d’un logo approprié. Ensuite, il est essentiel de porter un équipement de protection individuelle, comme des vêtements longs, des gants, un chapeau et un masque, si on doit intervenir près d’un nid de guêpes. Enfin, adopter les techniques de base en cas de morsure est crucial, comme retirer le dard, désinfecter la plaie, appliquer une compresse froide, et prendre un antihistaminique. En cas de réaction allergique, appeler les secours immédiatement.

Gestion des nids de frelons

Les nids de frelons sont des structures qui abritent des colonies d’insectes néfastes, qui peuvent représenter un danger pour les abeilles, les humains et la nature. Il existe plusieurs approches pour se débarrasser d’un nid de frelons, en fonction de la catégorie, de la localisation, et de la taille du nid.

Approches pour se débarrasser d’un nid de frelons

La méthode la plus sûre et la plus efficace pour détruire un nid de frelons est de faire appel à un spécialiste, qui dispose du matériel et des compétences nécessaires. Il peut intervenir à tout moment de la saison, et choisir le traitement le plus adapté, en respectant les normes en vigueur.

Les traitements chimiques consistent à pulvériser ou à injecter des insecticides dans le nid, pour tuer les vespa velutina. Ils sont généralement utilisés pour les nids situés en hauteur, ou difficiles d’accès. Ils présentent des risques de pollution, de résistance, et d’effets secondaires sur les autres bestioles.

Les méthodes écologiques et respectueuses de la nature visent à limiter l’impact des frelons sur les abeilles, sans les tuer. Elles comprennent des pièges sélectifs, des répulsifs naturels, ou des barrières physiques. Elles sont généralement utilisées pour les nids de guêpes asiatiques, en complément des interventions professionnelles.

Protection lors de la destruction d’un nid de frelons

La destruction d’un nid de frelons comporte des risques, liés à l’agressivité des bestioles, à la hauteur du nid, ou aux produits utilisés. Il faut donc prendre des précautions, comme :

  • Ne pas s’approcher ni toucher le nid, ni le déplacer, ni le percer.
  • Porter un équipement de protection individuelle, comme des vêtements longs, des gants, un chapeau et un masque.
  • Éviter les gestes brusques, les sources de bruit, ou les couleurs vives, qui peuvent attirer les frelons.
  • Connaître les premiers secours en cas de piqûre, et appeler les secours en cas de réaction allergique.

Prévention des nids de frelons

Les nids de frelons sont des structures qui peuvent représenter un risque pour les abeilles, les humains et la nature. Il est donc préférable de les éviter, en adoptant quelques gestes simples.

  • Entretenir régulièrement les jardins et les espaces extérieurs, en élaguant les arbres, en taillant les haies, et en bouchant les cavités.
  • Éliminer les sources de nourriture et d’abris potentiels pour les frelons, comme les déchets organiques, les fruits mûrs ou les ruches abandonnées.
  • Sensibiliser les communautés locales sur la gestion des nids de frelons, en informant sur les dangers, les moyens de reconnaissance, et les solutions de destruction.

En suivant ces conseils, vous pouvez réduire les chances de voir apparaître un nid de frelon près de chez vous, et protéger les abeilles, les humains et la nature.

Partager :