Quand mettre une muselière à son chien ?

1487
Partager :

La muselière est un objet de protection pour les chiens. Cependant il est indispensable pour certaines races et conseillé pour les autres races. Mais, il faut savoir quand mettre une muselière à son chien. Découvrez-le dans cet article. Bonne lecture !

Pour les chiens de races dangereuses

La muselière est indispensable pour les chiens de race dangereux. Cependant, il faut porter une muselière à un chien dangereux lors de vos sorties en public . Lorsque vous voulez vous rendre quelque part où il y a d’autres chiens, il faut lui porter une muselière pour éviter tout dégât. Par ailleurs, lors des visites de vétérinaire, il est conseillé de mettre une muselière. En effet, lors des visites vétérinaire, le chien peut avoir mal ou même peureux donc peut mordre à tout moment. C’est pourquoi il est important de mettre une muselière à son chien lors des visites de vétérinaire.

A lire aussi : Comment prendre soin des animaux domestiques ?

Pour les chiens de plus de 6 kg

Il faut mettre une muselière à un chien de plus de 6 kg, surtout lors des transports en commun. En effet, lors des transports en commun le chien peut à cause d’un danger vouloir mordre un passager. Mais lorsque vous lui portez une muselière, cela le lui empêche. Par ailleurs, il est aussi recommandé de porter une muselière à votre chien lors de vos promenades. En effet, dans certains pays, il a été prévu des lois qui régissent le port obligatoire d’une muselière lors des sorties en public. Le port d’une muselière pour votre chien lors des transports en commun constitue une sécurité pour les autres passagers.

À quel âge il faut porter une muselière à un chien ?

Le port d’une muselière n’étant pas naturel pour un chien, il est donc important de l’habituer dès le bas âge. L’âge recommandé est de 6 mois pour permettre à son chien de s’habituer à une muselière. Par ailleurs, les chiens, dès leurs bas âges, sont faciles à séduire. C’est pourquoi il est recommandé de commencer à leur mettre une muselière dès le bas âge. Quand vous laissez votre chien grandir, cela devient difficile de lui mettre une muselière. En résumé, la muselière bien qu’étant obligatoire pour les chiens, elle doit être portée dans les conditions recommandées pour la sécurité de votre entourage.

A lire en complément : Éducation positive pour animaux domestiques : les meilleures méthodes à adopter

Comment habituer son chien à la muselière ?

Il faut des courtes périodes en récompensant le chien avec des friandises après chaque étape réussie. Il ne faut jamais forcer le chien à porter une muselière ou l’enfermer de force.

Il est aussi recommandé de faire appel à un professionnel du comportement canin pour aider dans cette démarche si nécessaire. Le but est que le port de la muselière devienne quelque chose de positif pour le chien et non pas une expérience traumatisante.

Même si votre chien n’a pas besoin régulièrement de porter une muselière, il peut être utile de continuer les séances d’habituation occasionnellement afin que votre animal reste familier avec cet accessoire au cas où vous auriez besoin de l’utiliser dans certaines situations imprévues.

Habituer son chien à porter une muselière doit se faire avec patience et douceur en utilisant des méthodes positives plutôt que coercitives pour éviter tout traumatisme psychologique chez l’animal.

Les situations où la muselière est obligatoire pour les chiens

En France, il existe des situations où le port de la muselière est obligatoire pour les chiens. La première situation concerne les chiens de catégorie 1 et 2. Ces races sont considérées comme dangereuses et doivent être tenues en laisse avec une muselière lorsqu’elles se trouvent dans l’espace public.

La deuxième situation concerne tous les chiens qui ont déjà mordu ou essayé de mordre un humain ou un autre animal. Dans ce cas, le port d’une muselière peut être exigé par arrêté préfectoral. Vous devez noter que si votre chien a déjà montré des signes d’agressivité envers autrui, vous devez connaître ces règles ainsi que celles concernant la tenue en laisse afin d’éviter toute infraction pouvant entraîner des sanctions pénales allant jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Partager :