Quel vermifuge donner à son cheval ?

1524
Partager :

Les vermifuges sont des médicaments qui permettent aux chevaux de lutter contre les parasites intestinaux. Il en existe plusieurs. Chacun conçu pour combattre une spécificité de parasites. Cet article vous liste les vermifuges que vous pouvez donner à votre cheval.

Vermifuges antiténia

Afin de protéger vos chevaux de la menace du ténia, il est possible de leur administrer deux différents médicaments. Vous pouvez leur administrer du pyrantel et du praziquantel. Le pyrantel est plus efficace pour lutter contre le ténia lorsqu’on l’administre au cheval à double dose. S’il n’est pas administré à double dose, il ne présente aucune efficacité face au ténia. En ce qui concerne le praziquantel, c’est la référence en matière de traitement contre ce vers plat. Vous pouvez également associer à cette molécule du lactone macrocyclique. Cela aura pour effet d’accroître son action sur action.

A lire également : Le pouvoir thérapeutique des animaux pour le bien-être humain

Le vermifuge Eqvalan

Ce vermifuge combine à la fois deux différents ingrédients actifs ( l’ivermectine ainsi que le praziquantel). Ces ingrédients permettent à ce vermifuge de fournir à vos chevaux un traitement antiparasitaire à large spectre et complet. L‘Eqvalan a été homologué pour être capable de traiter 63 espèces et stades de parasites. Il s’agit des parasites internes équins. Ce vermifuge est administré aux chevaux par voie orale. En ce qui concerne la prise, il est recommandé 0,2 mg d’ivermectine par kilogramme de poids corporel. Une dose de seringue administre donc 120 mg d’ivermectine. C’est largement suffisant pour les chevaux de 600kg de poids.

Le vermifuge Furexel

Ce vermifuge est composé d’ivermectine et il est très efficace pour lutter contre la majorité des vers communs. Il y a néanmoins une exception aux vers contre lesquels ce vermifuge peut lutter (le ténia et les petits vers rouges enkystés). Ce vermifuge traite chez les chevaux le ver pulmonaire et elle est également efficace chez les ânes. Il est souhaitable d’administrer aux chevaux, une dose de Bots. Le vermifuge Furexel n’est pas disponible en granulés. Vous avez la possibilité de répéter le traitement du vermifuge Furexel, toutes les 8 à 10 semaines.

A lire également : Les nouvelles tendances dans l'alimentation pour animaux : ce qu'il faut savoir

Le vermifuge Panacur

Panacure est le seul vermifuge ayant été reconnue capable de traiter tous les stades des petits strongles enkystés. Cela inclut également le troisième stade précoce qui s’enkyste. La spécialité de Panacure est de pénétrer de manière unique la paroi muqueuse. Une fois cette paroi pénétrée, il procède à l’élimination de toutes les larves enkystées se cachant. Et cela avant la naissance de la larve en masse.

Les risques d’une infestation parasitaire chez le cheval

L’infestation parasitaire est un risque majeur pour la santé des chevaux. Ces derniers peuvent être infectés par différents types de parasites, tels que les strongles, les ascaris et les oxyures. Les conséquences d’une infestation parasitaire sont multiples : perte de poids, troubles digestifs, anémie ou encore coliques pouvant être mortelles.

Un cheval vivant en groupe est particulièrement exposé aux risques de contagion. Pensez à bien traiter régulièrement votre animal avec un vermifuge adapté à sa condition physique et à son environnement.

Parmi les nombreux choix disponibles sur le marché du vermifuge équin se trouve le Panacur. Ce médicament antiparasitaire a fait ses preuves en matière d’efficacité et peut être utilisé chez tous types de chevaux.

Mais qu’est-ce qui rend ce produit si efficace ? Et comment fonctionne-t-il exactement dans l’organisme du cheval ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans notre article dédié au vermifuge Panacur.

La fréquence des vermifugations recommandées pour un cheval en bonne santé

Le vermifuge Panacur est un médicament antiparasitaire qui peut être utilisé pour traiter les strongles, les ascaris et les oxyures chez le cheval. Vous devez savoir que l’utilisation du Panacur ne doit pas remplacer une stratégie globale de prévention des parasites.

Effectivement, en plus d’utiliser un vermifuge adapté à votre animal, vous devez aussi mettre en place des mesures sanitaires efficaces pour éviter la propagation des parasites dans son environnement. Ces mesures peuvent inclure le ramassage quotidien des crottins au box ou dans le pré, ainsi que la rotation régulière des pâtures.

La fréquence de vermifugation recommandée dépendra avant tout du mode de vie et de l’environnement du cheval. Pour un cheval vivant seul dans un paddock propre et bien entretenu, une administration tous les six mois devrait suffire.

Si votre cheval vit en groupe sur une même parcelle ou qu’il voyage souvent avec d’autres équidés (concours par exemple), il sera nécessaire d’augmenter la fréquence de traitement. Dans ces cas-là, il peut être conseillé d’administrer un vermifuge tous les trois mois afin d’éviter toute infestation parasitaire majeure.

Vous devez noter que cette fréquence doit être adaptée aux besoins individuels de chaque animal. Un suivi vétérinaire régulier permettra donc de déterminer le plan de vermifugation optimal pour votre équidé.

Utiliser le bon vermifuge au bon moment est un élément clé pour maintenir votre cheval en bonne santé. N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre vétérinaire ou de votre pharmacien équin pour trouver le produit qui conviendra le mieux à votre animal.

Partager :