Quelle alimentation pour un chat stérilisé ?

123
Partager :

Après une stérilisation sur votre chat ou sur votre chatte, ses besoins alimentaires changent et son métabolisme se modifie complètement.

Cette stérilisation présente à la fois des avantages et des inconvénients. C’est la raison pour laquelle vous devez bien prendre soin de l’alimentation de votre chat qui devient plus fragile après son intervention.

A lire également : Comment fabriquer soi-même un jouet pour son chat ?

Faire une adaptation de son alimentation

Dès le lendemain de l’opération, l’alimentation de votre animal doit être adaptée avec des protéines de qualité excellente, une teneur en matière grasse totalement réduite et des taux de fibres assez conséquents pour lui assurer un bon transit digestif.

Pour maintenir son système urinaire sain et garder ses défenses immunitaires efficaces, votre chat doit avoir un bon équilibre en minéraux et en vitamines.

A lire également : Comment déplacer la litière de mon chat ?

Une alimentation ménagère telle n’est pas proscrite. Le chat peut manger des légumes, de la viande et des féculents tant que vous y ajoutez un complément vitaminique adapté et minéral. Pour les quantités à donner au chat, demandez de l’aide à votre vétérinaire.

Surveiller les rations distribuées

Lorsqu’un chat est stérilisé, il a tendance à dormir beaucoup plus et devient moins actif. On estime que les besoins énergétiques du chat diminuent de 20 à 30% après qu’il ait suivi son intervention.

Cela est dû au fait qu’il n’a plus d’activités physiques mais aussi à des perturbations au niveau des hormones comme lorsque les femmes atteignent la ménopause.

Les rations doivent  être déterminées en fonction du chat et de son mode de vie et de son poids actuel ou souhaité pour lui. Généralement, un chat de race européenne pèse 3,5 kg.

Après stérilisation, vous pourrez maintenir ce poids en lui donnant 40 g de pâté de haute qualité par jour. Ainsi que 50 g de croquettes de bonne qualité par jour et 25 g de croquettes. Vous devez absolument déterminer une ration fixe et vous y tenir.

Veiller à son poids

Durant les 16 ou 18 premières semaines après la stérilisation, les modifications hormonales sont à la base d’une diminution du besoin énergétique et de l’augmentation de la faim.

Cette période est assez difficile pour le propriétaire. En effet, il ne doit pas céder aux demandes du chat et pour le chat qui a faim.

Lorsque ces semaines passent sans que le poids n’augmente, la pression alimentaire du chat diminue. Le métabolisme du chat se régule naturellement.

Si pendant cette période vous ne faites pas attention et que des kilos sont pris. Ils seront très difficiles à perdre pour le choix.

Ne vous laissez pas berner par l’apparence de votre chat. Amenez le chez le vétérinaire au moins une fois par an. Si le chat grossit ou maigrit, ses rations devront être revues à la baisse ou à la hausse.

Partager :